Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Collectif feignasse

Collectif des sans emploi, chômeurs, précaires, et tous ceux qui sont privés de moyen d’existence... feignasse[AT]riseup.net

SUPPRIMONS POLICEMPLOI !

Publié le 2 Décembre 2016 par Nanar la feignasse

#chomeurs #couac # SaintEtienne #stephanois

À Sainté, au recensement de 2013, moins d'une personne sur deux travaillait, 82 476 personnes avait un emploi sur une population de 172 023 habitants (http://www.insee.fr/fr/themes/comparateur.asp?codgeo=com-42218), et plus de 30 % des personnes en âge de travailler étaient sans emploi, considérées inactives. L'INSEE comptait près de 20 % de chômeurs sur la population active âgée de 15 à 64 ans, soit près du double de la moyenne nationale. Le Taux de chômage de la population active de 15 à 64 ans à Saint-Étienne, était à 19,8 % et le taux d'emploi à 54,2 % en 2013. L'Insee considère comme étant au chômage, toute personne active se déclarant à la recherche d'un emploi, qu'elle soit inscrite ou non à Pôle emploi. Le nombre de demandeurs d'emploi au sens du recensement est donc plus élevé que celui produit par le ministère du Travail (10,4% de chômeurs en 2013), qui ne porte que sur les personnes effectivement inscrites à Pôle emploi.

Un quart des ménages vit actuellement sous le seuil de pauvreté à St-Étienne, c'est-à-dire 60 % du revenu médian, soit entre 900 € et 1000 € par mois. Le chômage tue 5 fois plus que les accidents de la route (INSERM). Six enfants sur dix craignent de connaître la pauvreté. Survivre devient de plus en plus dur.
Les assistés ne sont pas les chômeurs qui ont déjà été condamnés à l'exclusion sociale, mais bien les actionnaires tout puissants, qui pillent l'économie réelle pour mieux spéculer sur les marchés parallèles. Et pendant ce temps, Pôle Emploi radie à tour de bras et manipule les chiffres du chômage pour améliorer les statistiques du gouvernement.

L'assurance chômage n'est pas déficitaire selon un rapport de l’Institut de l’entreprise (think tank libéral). "Ce n’est pas l’indemnisation des chômeurs qui creuse le déficit et donc la dette de l’Unedic, mais les ponctions faites par l’État. Le régime d’indemnisation du chômage est en effet assez largement excédentaire. Depuis 2008, l’excédent atteint 2,9 milliards d’euros, alors que le nombre de chômeurs a fortement augmenté et que la proportion de ceux qui bénéficient des indemnisations est tombée en dessous de 45 % en 2015." (Le Monde 24/02/16)

Si l’Unedic est déficitaire, c’est parce que ce fond est utilisé pour financer des aides d'insertion professionnelle ainsi que Pôle Emploi. L’Unedic engloutit 10 % de ses ressources pour financer les coûts administratifs du service public, c’est-à-dire Pôle emploi. Assez d'injustices ! Stoppons ces dépenses inutiles, arrêtons le contrôle et les sanctions des chômeurs innocents, supprimons Policemploi et augmentons les montants et les durées d'indemnisation des chômeurs !

Cela fait quarante ans que les politiques de droite comme de gauche, ont toutes multiplié le nombre de chômeurs en augmentant les dividendes versés aux actionnaires. Le nombre des millionnaires augmente d'année en année. Les coupables de la crise du chômage ne sont pas les chômeurs mais bien les gouvernants. Ce ne sont pas les chômeurs qu'il faut contrôler, mais bien tous les décideurs qui créent le chômage.

La moitié des chômeurs ne touchent aucune indemnité, et seulement 6 % des chômeurs perçoivent plus de 1500 euros par mois. La majorité des sans-emplois ne sont même pas comptabilisés comme chômeurs... Les décideurs développent le chômage pour accentuer encore plus la pression sur les travailleurs afin qu'ils acceptent les pires conditions de travail. Et pour cacher tout ça on culpabilise et stigmatise les sans-emplois, sacrifié sur l'hôtel de l'économie, pour sauvegarder la croissance des revenues des financiers milliardaires.

Pour que la liberté ne soit plus le privilège de quelques usurpateurs, accapareurs de richesses, on ne peut plus éviter d'instaurer l'égalité de tous les revenus, répartir le temps de travail et auto-organiser les entreprises et les établissements. Le chômage ne se résoudra que par la fin de l'exploitation de l'activité humaine, l'abolition de l'esclavage du travail et la suppression des revenus du capital.


Nanar la feignasse

Article censuré par la direction du journal gauchiste réformiste stéphanois, Couac,
jugé "trop tribune prise de position".

Couac ou acousmie a été une émission de radio stéphanoise dans les années 90.
Couac ou acousmie a été une émission de radio stéphanoise dans les années 90.

Couac ou acousmie a été une émission de radio stéphanoise dans les années 90.

Commenter cet article