6 HEURES, 4 FOIS PAR SEMAINE

Publié le par Collectif Feignasse

Finlande, la Première ministre de 34 ans appelle à un travail de 6 heures, 4 fois par semaine

La nouvelle Première ministre finlandaise, Sanna Marin, a suscité l’enthousiasme de ses citoyens. La plus jeune femme chef de gouvernement au monde a 34 ans et dirige une coalition de centre-gauche dans laquelle les cinq partis gouvernementaux sont dirigés par des femmes. Son but : Introduire en Finlande la semaine de 4 jours et le travail journalier de 6 heures.
Pour Sanna Marin, le fait qu’elle soit jeune et femme n’a pas vraiment d’importance : « Je n’ai jamais pensé à mon âge ou à mon sexe. Je pense plus aux motivations qui m’ont amené à faire de la politique. » Marin veut « un temps de travail beaucoup plus court ».

La question la plus importante pour elle est de savoir combien de personnes finlandaises devraient travailler. La Première ministre a appelé à une réduction drastique des heures de travail à l’occasion du 120ème anniversaire de la création du Parti social-démocrate (SDP) à Turku.

« Semaine de travail de 4 jours, journée de travail de 6 heures. Pourquoi ne pourrait-il pas s’agir de la prochaine étape  ? Est-ce que 8 heures sont la vérité absolue ? Je crois que les gens méritent de passer plus de temps avec leur famille, leurs proches, leurs passe-temps et d’autres aspects de la vie, comme la culture. Cela pourrait être la prochaine étape pour nous dans notre vie professionnelle. »

En Finlande, la période de 5 jours à 8 heures s’applique à la plupart des employés. La coalition de gauche a appelé à une période d’essai de 4 jours et 6 heures.
Le travail de 6 heures est déjà mis en œuvre avec succès dans la Suède voisine : en 2015, Göteborg, la deuxième plus grande ville de Suède, a réduit les heures de travail à 6 heures par jour pour les travailleurs âgés et à domicile alors que leur salaire n’a pas changé.
Les résultats 2 ans plus tard : les employés sont plus heureux, en meilleure santé et plus productifs. Avec des heures de travail réduites, les services se sont étendus et les patients sont plus satisfaits.

Et les coûts de main-d’œuvre sont restés constants : plus d’employés ont été embauchés, ce qui a généré plus de recettes fiscales. De plus, moins de jours de maladie, moins de pensions et moins de chômeurs ont été enregistrés.

Pressenza[1] – Enallaktikos – 5.1.2020


[1] Pressenza est une agence de presse internationale dédiée aux informations concernant la paix et la non-violence. Elle publie des information en 9 langues différentes et a des bureaux à Athènes, Barcelone, Berlin, Bordeaux, Budapest, Buenos Aires, Florence, Madrid, Manille, Milan, Munich, Lima, Londres, New York, Paris, Porto, Quito, Rome, Santiago, Sao Paulo, Turin, Valence et Vienne. Ouverte à l’expression de la base sociale, l’agence de presse privilégie un point de vue humaniste universaliste et impulse des partenariats avec divers partenaires dont POUR et enallaktikos qui, le premier, a publié cet article en langue grecque. Nous faisons ainsi partie d’un large réseau de nouveaux médias qui enrichissent leurs informations respectives. L’équipe de Pressenza regroupe des bénévoles qui possèdent une vaste expérience en communication, en militantisme social, et dans des domaines culturels et académiques.

https://pour.press/finlande-la-premiere-ministre-de-34-ans-appelle-a-un-travail-de-6-heures-4-fois-par-semaine/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article